S’il neige, c’est l’hiver

Isabelle Boulay – Chanson pour les mois d’hiver

Vidéo:

Paroles:

Chanson pour les mois d’hiver
Chanson pour rêver, chanson douce-amère
En plein coeur de décembre
Il tombe des étoiles de neige
L’automne est déjà loin derrière
La forêt enneigée calme les colères
Il y a ce silence qui hante
Les montagne et la plaine

Rallume le feu, réchauffe moi, tant que tu peux
Chante-moi un air
Ta chanson pour les mois d’hiver
Celle qui dans tes yeux, éclaire ton âme comme le feu
Moi j’éteins la lumière
Y’a plus que nous deux sur la terre

Ici, il n’y a pas de misère
Il n’y a que la vie, l’amour et l’hiver
Et puis on est ensemble, si tendre
Le coeur grand ouvert
Je ne pense plus à la mer
Emmitoufflée dans tes yeux, dans l’univers
J’ne veux plus redescendre la pente
J’veux rester dans l’hiver

Rallume le feu, réchauffe moi, tant que tu peux
Chante-moi un air
Ta chanson pour les mois d’hiver
Celle qui dans tes yeux, éclaire ton âme comme le feu
Moi j’éteins la lumière
Y’a plus que nous deux sur la terre

Et loin de nous les inquiétudes du temps
Ici, y’a que toi et moi et le vent
Je regarde nos pas dans la neige et je ressens
Nos coeurs battants
Sur tapis blanc

Rallume le feu, réchauffe moi, tant que tu peux
Chante-moi un air
Ta chanson pour les mois d’hiver
Celle qui dans tes yeux, éclaire ton âme comme le feu
Moi j’éteins la lumière
Y’a plus que nous deux sur la terre

Quelle:

http://www.parolesmania.com/paroles_isabelle_boulay_41387/paroles_chanson_pour_les_mois_dhiver_1502640.html

Claude Léveillé – L’hiver

Vidéo:

Paroles:

Ah! que les temps s’abrègent
Viennent les vents et les neiges
Vienne l’hiver en manteau de froid
Vienne l’envers des étés du roi
Même le roi n’aura point oreille
À maison vieille où déjà ta voix

File un air de chanson d’amour
Au rouet des jours
Qui tourne à l’envers
Dans le feu tout le bois passé
Qui s’est entassé
Au temps de nous deux
Au jardin des vieux livres
Fleur de gel et de givre
Et par les nuits de haute rafale
À la maison comme à ton traineau
J’attellerai comme une cavale
La poudrerie et très haut

Par-dessus les lacs, les bois, les mers, les champs, les villes,
Plus haut que les plus hauts jeux du soleil qui dort immobile
Nous irons par les chemins secrets de l’univers
Pour y vivre le pays qui nous appelle à ciel ouvert
Hors du temps, au gré de l’espace
Fiers de nos corps plus beaux
Éternels comme froids et glaces
Seuls comme des oiseaux
Vienne la blanche semaine
Ah! que les temps ramènent
L’hiver!

Source:

http://www.cyberus.ca/~rg/ch_v010.htm

Ariane Moffatt – Hiver Mile-End

Vidéo:

Paroles:

dans toutes les vitrines
je vois le même objet
un cœur en plasticine
qui bat comme un vrai

l’aurore met en scène
un hiver sans papier
on gèle dans le Mile-End
mais on gèle en beauté

je te bâtis une chanson
en guise de maison
c’est ma déclaration

mon souffle est un dessin
un dessin de pensées
je pense à tes mains
j’rêve de les réchauffer

je me sens écrivaine
depuis que j’t’ai rencontré
ton histoire est la mienne
Montréal pourra témoigner

je te bâtis une chanson
en guise de maison
c’est ma déclaration

Quelle:

http://www.parolesmania.com/paroles_ariane_moffatt_18088/paroles_hiver_mile_end_1100685.html

Félix Leclerc – Les soirs d’hiver

Vidéo:

Paroles:

Les soirs d’hiver, ma mère chantait
Pour chanter le diable qui rôdait;
C’est à mon tour d’en faire autant
Quand sur mon toit coule le vent.

Parler de près,
d’amour,
d’enfant,
De soleil d’or
sur les étangs,
C’est son langage que je copie
fidèlement :
Poulette grise,
Noël,
Fanfan;
Le roi Henri,
Sylvie,
Isaban;
Sous chaque note, un peu de sang,
“J’en suis l’auteur”, m’a dit Satan.
“Quand elle chantait, ta mère pleurait
Parce qu’on tuait le canard blanc,
Brisait l’écorce, prenait le fruit,
Se joue ainsi…”

Les soirs d’hiver, ma mère chantait
Pour chasser le diable qui rôdait;
C’est à mon tour d’en faire autant
Quand sur mon toit coule le vent.

Quelle:

http://www.letrasmania.com/letras/letras_de_canciones_felix_leclerc_120438_letras_other_184964_letras_les_soirs_d_hiver_1527965.html

Clarika – Les patineurs

Vidéo:

Paroles:

De courbe en arabesque
On y arrive presque
Tête-à-tête pas de deux
Pirouette tête-à-queue

Un et deux et pas chassé
Tête en l’air petit glissé
On se jette on se lance
On rentre dans la danse

A quoi rêvent les patineurs
Qui tracent des lignes
Des lignes et des coeurs
Roulez patins
Que s’embrassent le feu
Et la glace
A quoi rêvent les patineurs
Qui tracent des lignes
Des lignes et des coeurs
Roulez patins
Que s’embrassent le feu
Et la glace

Triple saut double vrille
Tout est beau tout scintille
L’âme en fête
Sous la boule à facettes

De courbe en arabesque
On y arrive presque
On se jette on se lance
On prend de la distance

A quoi rêvent les patineurs
Qui tracent des lignes
Des lignes et des coeurs
Roulez patins
Que s’embrassent le feu
Et la glace
A quoi rêvent les patineurs
Qui tracent des lignes
Des lignes et des coeurs
Roulez patins
Que s’embrassent le feu
Et la glace

Que s’embrassent le feu
Et la glace

Quelle:

http://www.parolesmania.com/paroles_clarika_9038/paroles_les_patineurs_320339.html

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s